Saison estivale et perte de cheveux : vont-ils vraiment ensemble?

by | 8 juillet 2020

L’été arrive enfin, et avant qu’elle ne rime avec une certaine crainte de perdre une quantité plus importante de cheveux, prenons le temps de comprendre le cycle naturel du cheveu, les différents facteurs qui peuvent influencer l’état de votre chevelure et de connaître quelques do’s and don’ts pour en prendre soin.

Ces divers éléments vous aideront à déterminer s’il vous est nécessaire de prendre rendez-vous avec un spécialiste dans une clinique du Groupe Médical PAI.

La perte de cheveux en été : des facteurs extérieurs

Le soleil, l’eau de la mer, la production de sueur qui monte en flèche, la consommation plus fréquente de boissons alcoolisées, le stress lié au retour au travail… Ces facteurs influencent effectivement l’état de santé de votre chevelure. Chaque année, lorsque les mois d’été sont terminés, vos cheveux semblent vous lancer des signes de SOS? Voici quelques informations utiles à noter :

  • Le soleil : vous aimez que la couleur de vos cheveux pâlisse en été sous les puissants rayons UV? Vous changerez peut-être d’avis en sachant que ceux-ci détruisent les pigments naturels de votre cheveu! Aussi, la kératine, protéine garantissant résistance et force à votre cheveu, est mise en danger par les rayons UV. Protégez donc vos cheveux à l’aide d’un protecteur solaire spécialement conçu pour les cheveux.
  • La mer (ou l’eau salée de la piscine!) : l’eau de la mer ou de votre piscine est concentrée en iode, qui a comme effet d’assécher votre cheveu. Quoique le look beach waves soit tout à fait craquant, rincez vos cheveux à l’eau douce à la suite d’une baignade en mer, surtout si la chute de vos cheveux vous préoccupe.
  • Les diètes : chez les femmes, mais aussi les hommes, des diètes extrêmes sont parfois suivies avant les vacances… pour faire bonne figure dans le maillot de bain. Une carence en vitamines et une alimentation insuffisante peuvent mener à une perte de cheveux éventuelle. Attention aux diètes dites « miracles » et prévoyez plutôt une alimentation saine et équilibrée tout au long de l’année!

Comprendre son cheveu

À ces facteurs extérieurs s’ajoute un phénomène naturel. Chaque cheveu détient son propre cycle et chacun d’eux est donc indépendant des autres, mais c’est en juillet qu’une exception vient tout chambouler; vos cheveux synchronisent leur cycle de croissance, et tomberont en plus grande quantité à l’automne.

Les cheveux auront-ils tendance à être plus présents sur votre taie d’oreiller vers la fin de l’été? La réponse est oui! Non seulement le stress post-vacances et les facteurs extérieurs de l’été en sont la cause, mais aussi un phénomène naturel, tout simplement.

L’été demeure donc la saison où il vous faut prendre soin de vos cheveux afin d’éviter de les abîmer, voire même d’en perdre une plus grande quantité dès que l’automne sera arrivé.

Quand faut-il s’inquiéter?

Le cycle du cheveu fait en sorte que nous perdions entre 50 et 100 cheveux quotidiennement. Ceci dit, il est conseillé de consulter un professionnel à ce sujet dès que la chute de cheveux devient plus importante. L’équipe de professionnels du Groupe Médical PAI saura vous conseiller et vous guider vers la solution la mieux adaptée pour la perte de cheveux!